pea-bf.orgLa Bibliothèque Numérique du Programme Eau et Assainissement
au Burkina Faso (BN-P.E.A)


...en cours de construction.
Ouagadougou, le le 24 janvier 2020
Les infos - Les axes - L'équipe - Les activités - La bibliothèque numérique - Le SI-AEPA - Le SI-QNL - Le webmail

outil
explorer


par
auteur


par
pays


par
type


par
émetteur


par
année


les plus
consultés

les
nouveautés
outil
extraire
outil
trouver

Ouaga 2009. Peuplement de Ouagadougou et Développement urbain
Boyer, Boyer
(2009) - Rapport - IRD
Page numérisée (50/250)
(conversion O.C.R avec Xpdf)
O.C.R qualité
page





retour à liste des résultats

pdf format

image format
plus grand


A l'horion 2050, les écarts sont très importants en termes de population totale puisque la population du Burkina Faso pourrait alors se situer entre 38 et 57 millions, l'écart entre les résultats des deux scénarios « lent» et « rapide », près de 20 millions, étant supérieur à la population actuelle du Burkina.

Les différences entre dynamiques démographiques seraient encore plus marquées en 2050 qu'en 2030.

En effet alors que la population continuerait de croître de 2,9% par an selon le scénario rapide », la croissance ne serait que de 1,2% par an dans le scénario « lent ».

Les pyramides des « âges en 2050 seraient aussi très différentes et contrastées selon les scénarios.

Ceci posé, la population urbaine totale est appelée à croître d'autant plus rapidement que sa part dans la population totale va continuer à augmenter.

Selon l'hypothèse d'augmentation du taux d'urbanisation retenue, la population urbaine du Burkina Faso devrait passer de 3,8 millions en 2010 à près de 7millions en 2020, et se situer entre 11 et 12 millions en 2030, quel que soit le scénario retenu.

On retiendra donc que la population urbaine du Burkina pourrait doubler d'ici 2020 et tripler d'ici 2030.

A l'horizon 2050, elle pourrait être en gros 6 à 9 fois plus nombreuse qu'aujourd'hui et se situer entre 22 et 31 millions.

Dans ce contexte, la population de Ouagadougou augmentera plus ou moins rapidement selon que sa part dans la population urbaine restera plus ou moins proche de sa part actuelle (46%) (scénario « bas »), ou que cette part augmentera (scénario « haut »).

Les résultats obtenus (tableau 3, et figure ci dessous) indiquent ainsi que la population de Ouagadougou pourrait passer d'environ 1,7/1,8 millions en 2010, à environ 3 millions en 2020 soit deux plus qu'au moment du recensement de 2006, et se situer en gros entre 5 et 6 millions en 2030, soit trois fois plus que la population actuelle.

A l'horizon 2050, les résultats obtenus suggèrent que la population de Ouagadougou pourrait se situer en gros entre 10 et un peu plus de 20 millions d'habitants, soit entre 6 et 12 fois plus qu'aujourd'hui.

Au total, les défis démographiques auxquels le Burkina Faso sera confronté dans les 10, 20 et 40 prochaines années, tant au niveau global, qu'au niveau urbain, et au niveau de la capitale Ouagadougou apparaissent donc considérables, indissociables et incontournables.

Projections de la population de Ouagadougou de 2010 à 2050 selon divers scénarios 25000 T.

=============================~ I ~ Fécondité scénario moyen,% dans urbain à 68% Fécondité, scénario moyen,% dans urbain à 43% Fécondité scénario rapide,% dans urbain à 68% _ 20000 _ Fécondité scénario rapide,% dans urbain à 43% _ Fécondité scénario lent,% dans urbain à 68% Fécondité scénario lent,% dans urbain à 43% E 15000 c (\) c .

~ ~ 10000 + ~t&::Jr'"7I.

a:_.., .

..= _:i "3 0.

. o il.

. 5000 + , , : , o + , , r ,,.

... . . . r , r' 2000 2005 2010 2015 2020 2025 2030 2035 2040 2045 2050 Figure 5 : Scenarios de projection de la population de Ouagadougou, 2010 2050 49


aide plan du site FAQ conditions d'utilisations