pea-bf.orgLa Bibliothèque Numérique du Programme Eau et Assainissement
au Burkina Faso (BN-P.E.A)


...en cours de construction.
Ouagadougou, le le 10 décembre 2019
Les infos - Les axes - L'équipe - Les activités - La bibliothèque numérique - Le SI-AEPA - Le SI-QNL - Le webmail

outil
explorer


par
auteur


par
pays


par
type


par
émetteur


par
année


les plus
consultés

les
nouveautés
outil
extraire
outil
trouver

7ème édition des Journées Scientifiques 2iE

(2013) - Rapport - 2IE
Page numérisée (391/572)
(conversion O.C.R avec Xpdf)
O.C.R qualité
page





retour à liste des résultats

pdf format

image format
plus grand


Résultats et discussion Apport des eaux d'irrigation en éléments fertilisants Les EUE et EUM couvrent largement les besoins de la laitue en éléments minéraux azotés (6 et 3,5 fois des besoins respectivement pour les EUE et EUM) alors que la couverture en phosphore et potassium par les EUE est assurée à 93 et 50 % respectivement (Tableau 1).

L'irrigation avec EUM apporte à la laitue 38 et 84 % des besoins de la culture respectivement en phosphore et potassium (Tableau 1).

En général, les apports des EUE et EUM en azote dépassent largement les besoins de la laitue.

L'eau de puits (EDP) prise comme témoin se trouve chargée en éléments nutritifs majeurs (80, 18 et 34% des besoins de la laitue en N, P et k respectivement).

Ceci peut s'expliquer par la proximité des puits aux planches de culture et des pratiques des maraîchers (nettoyage des légumes, rinçage des contenants de fumier et des outils de travail).

Tableau 1 : Apport des eaux d'irrigation en éléments nutritifs et besoins théoriques de la laitue en N, P, K Apport en fertilisants en Kg/ha * Besoins théoriques (kg/ha) Eléments EUE EUM EDP N 504 282 6 4 80 P2O5 112 4 6 22 120 K2O 60 101 41 120 EDP : Eau de Puits ; EUM : Eau Usée Municipale ; EUE: Eau Usée Epurée.

* Sou et al., (2008) Effet des traitements sur la croissance des plants La hauteur moyenne des plants montre des différences hautement significatives (P<0.

05) à partir du 14ème jour après repiquage. Les traitements avec les eaux usées épurées (EUE F et EUE+F) donnent les plus forts accroissements de taille suivis des traitements EUB+F et EP+F (Figure 1a).

En effet. La combinaison des engrais minéraux aux eaux d'irrigation a permis d'accroître significativement la hauteur finale des plants de 8,17 et 6,44 cm respectivement pour les EDP et EUM (P<0,001) (Figure 1a).

Pour les EUE, l'ajout d'engrais n'a montré aucune différence significative avec le témoin non fertilisé pour la hauteur.

Le nombre total de feuilles par plant et l'indice foliaire montrent des différences hautement significatives (P<0.

05) à partir du 14ème jour après repiquage pour les deux facteurs étudiés.

A la fin de l'essai, les valeurs élevées sont obtenues avec les traitements EUE F, EUE+F et EUM+F pour le nombre de feuilles et l'indice foliaire (Figure 1b et c).

Le nombre total de feuilles de laitue par plant a atteint 17; 12 et 12 respectivement pour les EUE, EUM et EDP (Figure 1b), et 0,88; 0,41 et 0,41 cm²/ cm² respectivement pour l'indice foliaire (Figure 1c).

La combinaison des engrais minéraux aux eaux d'irrigation a permis d'accroître significativement à la fin de 368


aide plan du site FAQ conditions d'utilisations