pea-bf.orgLa Bibliothèque Numérique du Programme Eau et Assainissement
au Burkina Faso (BN-P.E.A)


...en cours de construction.
Ouagadougou, le le 21 octobre 2019
Les infos - Les axes - L'équipe - Les activités - La bibliothèque numérique - Le SI-AEPA - Le SI-QNL - Le webmail

outil
explorer


par
auteur


par
pays


par
type


par
émetteur


par
année


les plus
consultés

les
nouveautés
outil
extraire
outil
trouver

Vers un assainissement urbain durable en afrique subsaharienne : approche innovante de planification de la gestion des boues de vidange
Halidou KOANDA
(2006) - Thèse - Ecole Polytechnique de Lausanne
Page numérisée (165/360)
(conversion O.C.R avec Xpdf)
O.C.R qualité
page





retour à liste des résultats

pdf format

image format
plus grand


Chapitre 3 : Méthodologie d'implication des parties prenantes renforcement des capacités de la mairie, ainsi que celles des associations de femmes, de maraîchers et de vidangeurs peut s'avérer nécessaire pour que la mairie puisse assurer son rôle de coordination, et les autres participer efficacement au processus de planification.

En somme, l'approche développée à Ouahigouya fournit des outils à l'approche de planification stratégique pour une mise en application réussie de ses trois étapes.

Elle permet en outre de satisfaire au quatrième principe du PSA « Involve Stakeholders in appropriate ways » : impliquer de façon appropriée les Parties Prenantes en permettant aux parties prenantes de participer efficacement au processus de planification.

3.

3.3.2 Synergie avec l'approche HCES L'approche d'assainissement environnemental axée sur les ménages (HCES), développée par WSSCC and Eawag/Sandec (2005), est basée sur les principes de Bellagio (Eawag/Sandec and WSSCC, 2000).

Cette approche place les parties intéressées au centre du processus de planification de l'assainissement global (déchets solides, eaux usées et excrétas, eaux pluviales).

Les directives d'application de cette approche mentionnent explicitement de recourir aux méthodes participatives telles que les groupes focaux et les ateliers.

Plus précisément, deux ateliers sont définis pour former un consensus sur l'approche (étape 2), et la finalisation des plans consolidés (étape 8).

Il n'y a aucune autre indication méthodologique sur les acteurs à impliquer, ni sur la forme de cette implication.

Cette approche n'ayant pas encore connu d'application concrète, offre très peu de possibilité de comparaison avec celle développée à Ouahigouya.

Néanmoins, il est décrit ci dessous quelques points essentiels de compatibilité.

· Tout comme pour l'approche PSA, la méthode développée à Ouahigouya peut fournir des indications méthodologiques et des outils pour la mise en oeuvre concrète de l'approche HCES.

La méthode d'analyse des parties prenantes peut permettre d'identifier et sélectionner les parties prenantes devant être impliquées dans le processus de planification.

Cela d'autant plus que l'approche HCES couvre tous les secteurs de l'assainissement, et devrait concerner une multitude d'acteurs au niveau local et national.

Les résultats issus de l'analyse des acteurs peuvent permettre de choisir une technique d'implication des acteurs adaptée aux besoins, capacités et intérêts de chaque partie.

La démarche mise en oeuvre pour la planification des boues de vidange est pertinente pour planifier l'assainissement globalement ou séparément si la localité est très grande ou les acteurs trop nombreux ­ à l'échelle locale.

Pour répondre au principe de subsidiarité recommandé aussi par 121


aide plan du site FAQ conditions d'utilisations